Connecter Debian à un serveur VPN PPTP en mode Console

Dans ce guide, je vais vous expliquer la méthode que j’utilise afin de connecter un Debian en mode console à un serveur VPN tel que IP Jetable.

Ce tuto sera très pratique pour y connecter un serveur.

Qu’est ce qu’un VPN?

VPN signifie Virtual Private Network ce qui donne en français Réseau Privé Virtuel.
Il s’agit d’un « tunnel » crypté et donc sécurisé par lequel on se connecte à un serveur.

Mais quoi va servir la connexion VPN?

Ce serveur sera une passerelle pour vos connections internet. C’est un outil de sécurité et d’anonymisation.
Ce ne sera pas la peine d’utiliser cette méthode pour faire des choses illégales car, si les sites auxquelles vous vous connecterez ne connaitront pas votre véritable adresse IP, le gestionnaire du VPN aura, quant à lui, tout l’historique de votre navigation.

Toute action que vous réaliserez à partir de ce guide sera de votre entière responsabilité.

Mais alors quel est l’utilité?

Si votre serveur ou PC est connecté 24H/24 à internet, il s’agit d’une sécurité supplémentaire puisque votre adresse IP, qui sert à vous identifier sur internet, sera cachée derrière l’adresse du serveur VPN.
Cela peut également vous permettre d’accéder à des ressources cachées ou interdites dans votre pays si le serveur VPN se trouve dans un pays à la législation différente.

Tout d’abord, il vous faut un Debian tout neuf d’installé.

Je vous conseille de lire mon article installation de Debian.

 

Prérequis :

Les lignes de commandes sont à taper dans la console de Debian, soit directement sur la machine, soit à distance via putty (pour Windows).

Interface de lancement de Putty

Installation et paramétrage de SUDO :

SUDO, « Super Utilisateur DO », permet de temporairement obtenir les droits administrateurs du compte « root ».
Il est fortement déconseillé de se connecter directement sous Debian avec ce compte.
C’est pourquoi on utilise SUDO.

Après s’être connecté avec le compte utilisateur, on active temporairement le Super Utilisateur.

SU

Après avoir validé, il suffit d’entrer le mot de passe du compte root.

apt-get install sudo
adduser [votre_utilisateur_principal] sudo

ajout de l'utilisateur au groupe sudo

exit

La commande « exit » permet de quitter le mode Super Utilisateur (SU) et de revenir au compte principal.

Mise à jour de Debian :

Il faut dans un premier temps, s’assurer que Debian et ses dépôts soient à jour.
On utilisera pour se faire SUDO.

sudo apt-get update && sudo apt-get dist-upgrade

NB: Le mot de passe ne sera à entrer qu’une fois par session (tant que vous ne redémarrez pas la machine).

 

Installation du VPN :

Installation de PPTP :

sudo apt-get install pptp-linux

Paramétrage du VPN en PPTP :

Nous entrons dans le vif du sujet avec la modification des fichiers de configuration de PPTP :

sudo nano /etc/ppp/chap-secrets

A cette étape, entrez dans le fichier votre nom d’utilisateur IPjetable, suivi de « PPTP », le mot de passe de connexion et le caractère « * » (étoile).

Edition du fichier chap-secrets

Puis, il faudra créer le fichier de lancement/configuration du VPN :

Vous n’avez besoin que du nom d’utilisateur du VPN.
A noter que si vous utilisez un autre service, il sera nécessaire de modifier la ligne pty « pptp pptp.ipjetable.net –nolaunchpppd » selon les paramètres de votre fournisseur de VPN.
V
ous pouvez également nommer le fichier « ipjetable » autrement. Le nom de fichier n’a aucune incidence sur le fonctionnement, mais pour la suite de ce guide, remplacez « ipjetable » par le nom de fichier que vous aurez entré.

sudo nano /etc/ppp/peers/ipjetable

Vous devez entrer dans ce fichier vierge les éléments suivants :

Création et édition du fichier ipjetable

Lancement et vérification :

Démarrage du VPN :

sudo pppd call ipjetable

Vérification du fonctionnement :

sudo ifconfig

Si tout s’est bien passé, vous devriez voir quelque chose de ce genre :

Vérification de la connexion VPN

Si tout s’est bien passé, vous avez un paragraphe qui commence par « ppp0 ». Il est possible que vous en ayez plus mais pas moins.

Voila, votre VPN est installé et fonctionnel. Dans cette configuration, tout le trafic internet passera par lui et en cas de coupure, le système tentera automatiquement de se reconnecter.

Mais on peut aller encore plus loin.

Connexion au démarrage :

sudo nano /etc/network/interfaces

Complétez le fichier afin qu’il ressemble à celui-ci (il faut uniquement ajouter les 4 dernières lignes).

Configuration de la connexion au démarrageVous pouvez vérifier que tout fonctionne bien en redémarrant et en tapant la commande :

sudo ifconfig

Vous devez obtenir la même chose que lors du premier test.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*