Avis sur le Xiaomi Mi Band 2

Loin de moi l’idée de vous faire un énième déballage et test « à chaud » du Xiaomi Mi Band 2. Des tonnes de sites l’on fait comme ici.
Non, je vais plutôt vous donner mon ressentiment d’utilisateur « de longue date » puisque je l’ai acheté à sa sortie en juin 2016.

Le fait est que, au vue du prix, c’est un très bon produit mais… il n’est pas exempt de défauts et surtout je ne suis pas sure de son utilité à part… pour une fonction.

Qu’est-ce que le Xiaomi Mi Band ?

En fait, c’est un traqueur d’activité. Plutôt réservé aux sportifs ou aux personnes s’intéressant au « quantified yourself », ce qui donne en français « la mesure de soit ».
Il vous permettra ainsi de :

  • Compter le nombre de pas et ainsi de calories consommées par jour.
  • De mesurer régulièrement votre rythme cardiaque.
  • D’analyser votre sommeil.

Mais également :

  • De vous notifier un appel, un SMS ou toute autre notification d’application (paramétrable).
  • D’afficher l’heure, parce que c’est aussi une montre…

Quel en est l’utilité réelle ?

Ben, en fait, je la cherche encore un peu car… le Xiaomi Mi Band 2 fait plein de choses, mais… à l’instar de beaucoup (voir toutes) les montres connectées, il ne le fait pas vraiment bien.

Je vais donc vous expliquer tout ça un peu plus bas.

Xiaomi Mi Band 2

Un traqueur d’activité :

Le Xiaomi Mi Band 2 est bardé de capteurs qui lui permettent de capter les mouvements du poignée et de mesurer le rythme cardiaque.

Nombre de pas, distance parcourue et énergie brulée :

Il se sert ainsi de ces données pour déduire les pas effectués dans une journée.

Et oui, ça commence mal, ce traqueur étant fixé sur notre avant-bras, il ne peut mesurer efficacement le nombre de pas effectués.
Il m’est arrivé de sortir de mon lit et que le Mi Band considère que j’avais déjà effectué plusieurs centaines de pas…
Au contraire, quand je passe la tondeuse, puisque ça vibre beaucoup et que mes bras restes fixes sur l’arceau de l’engin, le Mi Band estime que je ne marche pas…

C’est déjà quelques peu décevant.

Affichage du nombre de pas effectués, de la distance parcourue (Km) et des calories consommées (Kcal).
Affichage du nombre de pas effectués, de la distance parcourue (Km) et des calories consommées (Kcal).

Mesure du rythme cardiaque :

Un capteur présent présent dans le Mi Band 2 permet de mesurer le rythme cardiaque.

L’idée est plutôt bonne, mais les mesures sont régulières mais peu précises.
On ne peut donc pas s’y fier…

C’est amusant mais gadget.

Mesure du rythme cardiaque en cours
Mesure du rythme cardiaque en cours
Mesure effectuée
Mesure effectuée

Analyse du sommeil :

En combinant les capteurs de mouvements et du rythme cardiaque, le Mi Band 2 analyse le sommeil… Mais les résultats paraissent aléatoires et parfois farfelus.

Il m’ait arrivé de passer des nuits à me relever pour m’occuper de mon bébé, avec donc un sommeil entrecoupé et des déplacements d’une chambre à l’autre. En me levant le matin, j’observais le rapport effectué par le traqueur…
Parfois il paraissait tomber justes et d’autres fois, pour je ne sais quelle raison, il considérait que j’avais fait une excellente nuit sans me réveiller, m’agiter ou me lever…

Et puis, finalement, je n’ai pas besoin d’un gadget pour savoir si j’ai bien dormis.

Une montre :

Le Mi Band 2, contrairement aux versions 1 et 1s, permet d’afficher l’heure.

Malheureusement l’écran OLED devient vite illisible dès que la luminosité est importante, par exemple en extérieur.

Par contre l’heure n’est pas affichée en permanence afin de soulager la batterie.
Deux solutions pour lire l’heure :

  1. On appui sur la zone tactile qui ressemble à un cercle de métal sur le bas de l’écran.
    J’ai régulièrement des soucis avec ce mode. Il lui arrive de ne pas réagir à mes sollicitations.
    Soit parce que mes doigts sont trop secs, soit trop humides. C’est rageant quand ça arrive!
    A contrario, la nuit, m’arrive de prendre la lumière du Mi Band 2 en plein visage parce qu’un bout de peau l’a effleuré. Merci Xiaomi de veiller dur mes nuits…
  2. Par détection du mouvement du poignée.
    Ça consomme pas mal de batterie, à cause d’allumage intempestifs et la nuit, c’est encore pire que le mode tactile. A chaque mouvement je suis réveillé par la lumière…

En résumé, le moins pire est le mode tactile.

Un centre de notifications :

Il est possible d’avoir des notifications déportées sur le Mi Band 2.

Outre la vibration, un icone apparait indiquant si il s’agit d’un appel, d’un SMS, du réveil, de l’agenda ou d’autres applications… Et cette fonction est frustrante.

Impossible de savoir de qui vient l’appel et le SMS ou même d’agir sur le téléphone.

Notification d'un SMS
Notification d’un SMS

J’ai eu un Sony Liveview, qui est l’ancêtre des montres connectées, qui me permettait de lire les SMS, de connaitre l’appelant et même de couper la sonnerie, voir de changer le mode du téléphone. C’était 100 fois plus pratique.

Le réveil :

C’est la seule fonction qui m’est devenue indispensable.

C’est très pratique d’être réveillé par une vibration au poignée car, quand on est le premier à se lever dans la maison, on peut le faire en toute discrétion.

Théoriquement si on le coupe en appuyant sur le bouton tactile et qu’on ne bouge pas, signe qu’on s’est rendormis, au bout de 10 minutes le réveil se déclenche à nouveau, mais là encore c’est peu fiable. Je me suis déjà retrouvé dans ma salle de bain en train de me préparer et voir ma montre tenter de me réveiller à nouveau…

Mise à jour du Firmware :

Pratiquement à chaque mise à jour de l’application Mi-Fit, qui est le centre de gestion des appareils de la marque, la Mi-Band bénéficie d’une mise à jour de son firmware.

Mise à jour du Firmware de la montre
Mise à jour du Firmware de la montre

Cela permettra peut-être un jour d’ajouter le nom de l’appelant ou l’auteur du SMS…

L’autonomie :

Xiaomi annonce 10 jours d’autonomie. Dans la réalité, je suis plus proche de 6 à 7 jours.

Ça semble pas mal, même énorme par rapport à la majorité des smartwatch qui ne font que 24 à 48 heures.

Mais à l’usage, ce n’est pas pratique. Ce traqueur et ses fonctions nous pousse à le porter 24 heures sur 24.
Attendre ne serais-ce qu’une heure ou deux et c’est des données perdues. En plus il m’arrive fréquemment d’oublier de le recharger…

Enfin, pour le recharger, il faut le sortir du bracelet. Ce qui est contraignant et use pas mal ce dernier.  En même pas 1 an, je dois en racheter un. Mais c’est aussi parce que j’ai deux bracelets…

Le bracelet :

Moche. Je pourrais m’arrêter là mais bon…

Il s’accroche facilement mais se décroche tout aussi facilement, voir tout seul.
Il fait très sportwear et ne conviens pas à toutes les tenues, voir à aucune à part le sweat-jogging.

Agréable au toucher, je le porte la nuit. Pour la journée, j’ai investit dans un modèle imitation cuir et métal.

Conclusion :

Si je conserve le Mi Band 2, c’est principalement parce que j’apprécie le réveil silencieux.
Et puis, il est bien pratique d’être notifié d’un appel quand son téléphone est en vibreur dans une poche de son blouson ou une sacoche.

Il y aussi une bidouille qui permet de ne pas saisir, à chaque déverrouillage de son téléphone, le code ou le schéma (j’en ferais surement un article). C’est sympa également, mais pas indispensable.

En somme, le Xiaomi Mi Band 2 est un gadget, pas indispensable, mais sympathique avec surtout un bas prix.

Si comme moi, vous hésitiez à acheter une montre connectée, surtout à cause du prix prohibitif, n’hésitez pas et foncez.

Ah, et pour ceux qui disent « Oui ben c’est pas si chère quand tu vois le prix d’une montre en bijouterie », je leur répondrais simplement : J’ai deux montres de bijoutiers qui ont 15 et 20 ans et qui sont toujours parfaitement fonctionnelles. Dans 10 ans, je ne suis pas sure qu’une Apple Watch, un Sony SmartWatch3 ou Samsung Gear S2 sera encore fonctionnel. Et même si ces appareilsfonctionnaient encore, il y a de grandes chances pour qu’ils soient tellement obsolètes qu’ils seront incompatibles avec les appareils du moment.

Au moins, avec le Mi-Band à moins de 30€, je ne pleure pas quand il sera HS dans 5 ans.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*